Présentation du fonctionnement d'un prêt immobilier par rachatducredit.com

Qu’est-ce qu’un prêt immobilier ?

Un prêt immobilier engage sur plus d’une décennie. Important il est de choisir le bon contrat financier avant tout engagement.

Un prêt immobilier est un capital mis à la disposition d’un acquéreur en vue d’acheter un bien immobilier ou de construire sa demeure sur un terrain. Lire la définition d’un prêt immobilier sur https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Fiches-pratiques/credit-immobilier.

Qui sont les prêteurs ?

Seuls les organismes financiers habilités par la Banque de France – ou l’ACPR – peuvent distribuer ce produit si convoité.
En l’occurrence, les banques et les établissements de crédit à distance représentent les principaux créanciers.

Qui sont les emprunteurs ?

Généralement, il s’agit des particuliers qui souhaitent accéder à la propriété, acquérir une plus grande superficie habitable, réaliser un investissement locatif ou construire sur un terrain viabilisé.
Les professionnels acquièrent également des actifs immobiliers pour des bureaux ou des immeubles industriels.
Comment fonctionne un prêt immobilier ?

Prêter de l’argent à un tiers est une activité commerciale qui se doit rentable. Les salariés des établissements financiers doivent rendre des comptes aux actionnaires attendant des dividendes annuels et des objectifs de croissance.
De plus, toute créance comporte un risque d’impayé.

Au regard de ces postulats, chaque emprunt intègre un taux d’intérêt et des frais de dossier.
Pour réduire les risques de défaillance, les organismes prêteurs veillent à prêter uniquement à des emprunteurs solvables : revenus fixes et taux d’endettement faible.

Le contrat ou l’offre préalable de prêt – https://www.rachatducredit.com/la-definition-de-loffre-prealable-de-pretopcoffre-prealable-de-credit-accessoire-a-une-vente-et-mentions-legales.html – insère toutes les obligations de remboursement et impose des sûretés (inscription hypothécaire, assurance de cautionnement).

L’emprunteur devra suivra un tableau d’amortissement d’une durée généralement inférieur à 30 ans.
Le débiteur rembourse mensuellement une part du capital emprunté et une part d’intérêts financiers – sauf exception pour le prêt in fine.

Quels types de taux d’intérêt existent-ils ?

Le taux d’intérêt fixe permet de payer le même montant tout au long du contrat et sans aucun changement quant à la durée de l’emprunt.

Le taux d’intérêt variable avec ou sans plafond permet de bénéficier de taux bas lorsque les taux directeurs sont généreux, et de subir un taux plus délicat lorsque les taux remontent.

Plus le taux est haut, plus cela coûtera cher à l’emprunteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *