entretien
Crédits : Pixabay

Les différences de coût d’entretien entre les différents types de clôtures.

Pour différentes raisons, on pose une clôture : afin de délimiter le terrain, de sécuriser la maison, d’éviter la fugue des animaux, de se protéger des vis-à-vis… Une fois posée, cette clôture a besoin d’être entretenue pour qu’elle garde son bel aspect et pour qu’elle dure aussi longtemps possible. Cependant, le type d’entretien à faire et le coût de ce dernier dépendent du type de clôture qu’on a installé.

L’entretien de la clôture en bois

Pour votre clôture, vous avez choisi le bois à cause de sa robustesse ? Ce matériau demande de l’entretien régulier pour qu’il dure aussi longtemps possible, pour qu’il résiste aux intempéries et pour qu’il garde son bel aspect. L’entretien de la clôture en bois traité chez Clôture Discount consiste à appliquer du vernis, de la lasure ou de la peinture. Si vous avez pris du bois brut, il faut appliquer du vernis ou un traitement spécial contre les insectes xylophages. L’entretien se termine par la vérification des poteaux, le revissage des vis et au remplacement des clips.

L’entretien de la clôture en grillage

Si vous avez choisi des grillages soudés (rigides ou souples), c’est l’assurance d’une clôture robuste avec une longue durée de vie. Mais encore, ce matériau ne demande pas trop d’entretien. Si la clôture grillagée est sale, vous n’aurez qu’à la nettoyer avec de l’eau tiède savonneuse. Le rinçage se fait avec une éponge. Cependant, il faut entretenir les accessoires de fixation : les clips et les vis, au besoin, n’hésitez pas à réviser. Pensez aussi à vérifier l’état des poteaux. Il faut que tout soit bien solide. C’est important, car la clôture en grillage subit les effets de fortes pluies et de vent. L’entretien ne vous coûtera pas beaucoup d’argent.

L’entretien de la clôture végétale

clôture
Crédits : Pixabay

La clôture végétale et naturelle se fragilise face aux intempéries et au vent. De plus, les végétaux sèchent, se ternissent et pourrissent en fonction du niveau d’humidité, n’oublions pas les fixations qui peuvent se relâcher avec le temps. Pour tout ça, la clôture végétale demande beaucoup d’entretien. La première chose à faire est de remplacer les attaches cassées ou de resserrer les liens quand c’est nécessaire. L’entretien passe aussi par l’arrosage des végétaux, leur taille… Si vous le pouvez, faites appel à un jardinier pour l’entretien de votre clôture, surtout si le terrain clôturé est assez conséquent.

L’entretien des autres types de clôtures

Si vous avez opté pour la clôture en béton ou les claustras, il y a peu d’entretien à réaliser, car c’est choix durable. Toutefois, il faut souvent vérifier la solidité des piliers et le bon maintien des poteaux. Les lichens et les mousses apparaissent des années après la pose de la clôture, et il faut les enlever avec un produit spécial dans le commerce. On laisse agir avant de brosser. Si nécessaire, on fait une autre application. Pour la clôture en PVC, un mélange d’eau tiède savonneuse suffit. Le rinçage se fait à l’eau propre. On n’oublie pas d’examiner les fixations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *